, Saint-André.
Elle s'achève en 1659 par le traité des Pyrénées qui donne l' Artois à la France tandis que Lille reste à l' Espagne.
Elle s'est toutefois étoffée début 2010 avec l'ouverture du complexe Hôtel- Casino de Lille à Euralille 160.Elle reste profondément marquée par loccupation allemande de la Première Guerre mondiale et de petits groupes de résistance s'y constituent dès juillet 1940.De l'autre côté du périphérique, le parc Matisse est prolongé par le jardin des géants, jardin d'environ deux hectares composé de 45 000 végétaux qui a été inauguré en juin.Les ménages en 2006 Ménages de : 1 personne 2 pers.À la vente des biens nationaux, souvent voués à la démolition, sajoutent les dégâts du siège autrichien au cours duquel un grand nombre dédifices publics ou religieux et 2 000 maisons sont endommagés tandis que 500 sont complètement détruites, en particulier dans le quartier populaire de Saint-Sauveur.Ces anciennes carrières sont matérialisées dans les champs par des ouvertures clôturées (les têtes de catiches effondrement ou fontis mettant en relation les réseaux souterrains avec la surface.La gare Lille -Europe a été inaugurée en 1994.La rue Faidherbe avec ses immeubles néo-lillois au format haussmannien.Elle fonde notamment l' hôpital Saint-Sauveur et l' hospice Comtesse.En 1887, au terme de nombreuses péripéties 117, les facultés douaisiennes de lettres et de droit sont transférées à Lille, mettant un point final à trente ans de rivalités entre les deux villes 118.En juin 1213, c'est Philippe Auguste qui fait le siège de Lille et remporte la ville en trois jours.
Il s'agit principalement de la remise en eau de la basse Deûle dans le Vieux- Lille, actuellement avenue du Peuple-Belge.
Il n'y a aucune rupture du tissu urbain entre Lille et ces communes, sauf à l'ouest entre Lomme et les communes de Ennetières-en-Weppes, Capinghem, Prémesques, Pérenchies et Lompret qui restent assez largement rurales.Surnommée encore aujourd'hui en France la «Capitale des Flandres Lille et ses environs appartiennent à la région historique de la Flandre romane, appartenant elle-même à la province historique de la Flandre française, ancien territoire du comté de Flandre ne faisant pas partie de l'aire linguistique.Il se poursuit pendant près de cinquante ans.Presse locale modifier modifier le code Le siège du principal opérateur régional, le groupe La Voix du Nord, est situé sur la Grand'Place de Lille.Les radios musicales belges flamandes sont d'ailleurs très prisées par les jeunes, car réputées en avance sur leurs consœurs françaises, comme Studio Brussel (102.1 FM) ou MNM (101.5 FM).Des communes puissantes se sont alors développées dans les environs de la place forte, en particulier au cours de la révolution industrielle : si, entre 1861 et 1931, Lille enregistre une croissance de 50 de sa population, how do you pronounce poke loa cest un doublement que connaît sa banlieue.Il reste également de nombreuses traces de lhabitat ouvrier, quelques courées mais aussi une dernière maison de bois du milieu du XIXe siècle dans le quartier de Wazemmes, et la Cité philanthropique construite en 1860, rue Gantois, par l'architecte Émile Vandenbergh, l'un des plus prolifiques.Extension de l'influence de la ville modifier modifier le code Dès 1905, quelques membres de la Chambre de commerce de Lille et un groupe dingénieurs des travaux publics lancent lidée dune fusion des villes de Lille, Roubaix et Tourcoing.Entre le milieu du XVIe siècle et le début du xviie siècle, Lille devint un bastion de la Contre-Réforme 122.Par la route, Lille est distante de 80 km de Dunkerque, de 90 km d' Ostende, de 110 km de Calais et de Bruxelles, de 125 km d' Anvers, de 225 km de Londres ( 55 km en shuttle de 230 km de Paris, de 300 km d' Amsterdam et de Cologne,.