date de création de la loterie nationale

Depuis 1984, les jeux de grattage ont également fait une entrée phénoménale sur la scène des loteries.
Au 18e siècle, ce sont les loteries religieuses, autorisées par le pouvoir royal, qui arrivent en force afin de permettre à plusieurs ordres religieux de survivre, et loterie nationale française tirage surtout de financer les constructions aussi bien que les réparations des nombreux édifices dont ils sont propriétaires.François Ier, toujours partant pour l'innovation, donne en 1539 son aval pour un système de loterie à l'adresse des particuliers.La petite histoire raconte que le figaro dut sa fortune à son commis Albin Bin chargé d'acheter le billet.Elle rapporte 11 millions de livres en 1789 mais, au nom de la morale, les républicains la suppriment le 15 novembre 1793.Le Loto National devient "Loto" tout court.Le premier gagnant, un coiffeur du nom de Paul Bonhoure, touche 5 millions de francs.Pierre Lasnier, 68 ans, s'est séparé récemment de sa collection, qui contenait notamment un billet entier de chaque tirage de la Loterie, dont celui du 7 novembre 1933.C'est un succès monstre!Mais il faut attendre 1976 pour que le dispositif se modernise et devienne le Loto, d'abord appelé Loto National.Cest l'un des premiers ancêtres de la loterie qui consistait à choisir entre 1 à 20 chiffres compris entre 1.Cest une grande première dans le monde de la loterie, puisquil nexistait pas, à cette époque, de loterie inter-nations.
Cest seulement à lépoque de Napoléon Bonaparte, entre 1769 et 1821 que les loteries ont commencé se répandre un peu partout en France.
Source : Le Figaro, le premier tirage du loto à Paris.
On rêve si facilement de châteaux en Espagne Et vous?Un Loto modernisé, a la fin de la seconde Guerre mondiale, le tirage devient hebdomadaire, et des "tranches spéciales" sont organisées lors des grandes occasions (St-Valentin, Vendredi 13).En 1976, les dirigeants de la Loterie créent le Loto.Le Loto EuroJackpot, quant à lui, est apparu seulement en novembre 2011, et, après plusieurs mois de préparatifs et de négociations, a connu son premier tirage en mars 2012.Ce nest quen septembre 1976 quun grand gagnant est déclaré pour la somme de 80 millions danciens francs (120 000 aujourdhui).La première loterie d'État ( lotto ) est organisée à Florence en 1530.La dimension internationale viendra plus tard, vers le 19e siècle, avec lapparition des loteries étrangères en France, amenant avec elle des lots de plus en plus importants.Devant le guichet, Albin Bin, dit "Binbin en galant homme, s'efface devant une jeune femme.Un collectionneur du Loir-et-Cher avait même accumulé plus.000 billets de jeu de hasard de 60 pays dans un "musée un bâtiment de 70 m2 qu'il avait fait construire près de sa maison.On offre alors, dès 1934, des billets à 100, 50 et 10 francs.Les jeux d'argent sont aussi anciens que l'argent lui-même mais c'est seulement à la Renaissance que nos gouvernants s'y adonnent, y voyant un moyen indolore, voire agréable, de ponctionner les ressources de leurs sujets!Les recherches étymologiques sont partagées quant à l origine du mot "loterie".qui les encourageait pour financer les réfections de différentes villes de l'Empire romain.Le projet prend vie suite à un arrêt du Conseil du Roi et un premier tirage a lieu en avril 1758.





Louis-Philippe 1er la supprime le, n'autorisant que les loteries de bienfaisance.
On n'invoque plus la morale ou la protection des personnes psychologiquement fragiles mais seulement le «réalisme» qui voudrait que l'on ne puisse résister à la pression d'Internet ou aux injonctions des libéraux de Bruxelles.
Riche mais pas oublieux, il donne son salon de coiffure refait à neuf à "Binbin".